Les communions et fêtes de printemps sont parfois l’occasion d’offrir le petit chien attendu depuis longtemps. C’est tellement mignon, un chiot dans la maison ! Mais… Un chien représente bien plus qu’un cadeau original. Réfléchissez bien avant d’acquérir un animal ! Etes-vous certains d’être vraiment prêts pour l’adoption ?  Et votre maison est elle adaptée à l’arrivée d’un chiot ?  Joke Monteny, spécialiste en science canine, nous donne 7 conseils importants pour que le nouveau membre de la famille se sente bien accueilli !

1. Choisissez un moment calme

Désolés de vous gâcher le plaisir d’emblée, mais une fête animée est le dernier endroit pour une première rencontre avec le chiot. Mieux vaut offrir une photo du chiot lors de la fête, et choisir ensuite un moment plus tranquille pour son arrivée ‘pour de vrai’. Sinon, bonjour le gros stress pour votre nouvel animal de compagnie !

2. Préparez la maison aussi

Il est très important que le chiot puisse explorer son nouveau lieu de vie à sa guise, regarder, renifler, voire même planter ses petits crocs par-ci, par-là. Veillez donc à ce que les espaces où il sera autorisé d’aller soient totalement ‘puppy proof’. Vous n’avez pas envie que vos nouveux escarpins soient mordillés ? Rangez-les. Vos verres en cristal sont exposés dans une armoire basse ouverte ? C’est risqué. Bref, vous l’aurez compris : mettez à l’abri les objets auxquels vous tenez, et rangez tout ce qui pourrait être dangereux pour votre nouveau meilleur ami.

3. Gâtez-le avec des jouets

Durs, mous, avec ou sans son, ronds, carrés, en forme d’os ou d’animal, parfumés… Il existe d’innombrables jouets pour chiens, et au début, il n’y a aucune raison de vous freiner dans vos achats. Pourquoi ne pas envisager la création d’une liste de naissance pour votre chiot ?

4. Utilisez le parfum de sa maman

Les premiers jours dans une nouvelle famille sont assez stressants pour votre animal. Ne manquez aucue ooccasion de le mettre à l’aise et de lui donner un sentiment de sécurité.  Pour cela, rien de tel que l’odeur de sa maman et de ses compagnons de portée. Demandez à l’éleveur de placer un tissu ou un doudou dans le ‘nid’, que vous emporterez quand vous irez chercher votre chiot.

5. Donnez-lui une place à lui

Chaque membre de la famille a droit à son endroit favori, rien qu’à lui. Et c’est valable également pour votre animal de compagnie. Veillez à lui réserver un endroit calme, sécurisant et accueillant. N’oubliez pas que ce changement de décor peut être angoissant pour le petit animal, qui se retrouve seul pour la première fois. Préparez-lui un ‘nid’, pas trop éloigné de vous, mais loin de toute agitation ! Optez pour un panier ou un coussin dans lequel il a le droit de mordre.

6. Parlez-lui ‘chien’

On dirait une peluche, et vous n’avez qu’une envie, c’est de passer la journée à le couvrir de câlins… On vous comprend. Mais le chiot, lui, n’y comprend rien. Mieux vaut lui faire sentir que vous l’aimez à la manière chien. Les premiers jours, laissez-le tranquille. Ne le prenez pas dans les bras, ne lui faites pas de câlins, mais soyez présent : parlez-lui, jouez avec lui et avec ses jouets, et asseyez-vous régulièrement par terre afin qu’il puisse venir se lover tout contre vous, exactement comme il le faisait avec ses frères et sœurs.

7. Installez ses toilettes

Il faut que votre chiot ait un endroit sécurisant où faire ses besoins – librement ou en laisse.  Mieux vaut une ‘toilette’ pas trop éloignée, car au début, se retenir n’est pas son fort ! Le fond du jardin est l’endroit indiqué pour les premiers jours. Il vaut mieux que le sol ou la litière soit le même que chez l’éleveur : herbe, gravier ou papier journal.

Le bonheur de votre chiot passe évidemment aussi par de la bonne nourriture (surtout s’il peut prendre son repas au calme pendant que vous êtes à table). Les premiers jours, laissez-le manger à volonté et donnez-lui la même nourriture que l’éleveur. Ensuite, vous passerez en douceur à la nourriture que vous avez choisie.  Euro Premium propose des croquettes de qualité adaptées à l’âge et la race de votre chien, développées avec la collaboration de vétérinaires et nutritionnistes.