Les chiens avaleraient tout et n’importe quoi pour s’amuser, des chaussettes qu’ils volent en cachette dans le panier à linge aux déchets qu’ils trouvent par hasard dans la rue. En effet, la sélectivité ne constitue pas vraiment leur point fort lorsqu’il est question d’alimentation… À vous, en tant que maître, de veiller donc à ce qu’ils reçoivent une bonne alimentation ! Voici les points auxquels vous devez être attentif lorsque vous achetez de la nourriture pour chien.

hondenvoeding kopen

Qualité et taille, des critères plus importants que le goût

En tant que maître, vous êtes peut-être tenté de choisir de la nourriture pour chien en fonction du goût affiché sur l’emballage, étant donné qu’il s’agit d’un critère de sélection important à vos yeux. Toutefois, le goût ne doit pas constituer une priorité lorsqu’il est question de choisir de la nourriture pour son fidèle compagnon à quatre pattes. Que vous optiez pour l’agneau ou le poulet, Médor se contentera très bien de ce que vous lui offrez ! Soyez en revanche attentif à la qualité des aliments achetés. Ceux-ci doivent contenir les vitamines nécessaires à la bonne santé de votre chien et être faciles à digérer (croyez-nous, vous ne souhaitez pas devenir l’heureux maître d’un chien ballonné en permanence !). Saviez-vous par ailleurs que la taille de votre chien détermine aussi le type de nourriture à acheter ? Les petites races ont en effet un métabolisme plus rapide que les races imposantes, ce qui signifie qu’elles assimilent et transforment bien plus vite en énergie les éléments nutritifs. Elles ont dès lors besoin d’une alimentation plus riche pour une croissance optimale.

 

Des besoins différents pour les chiots et les chiens âgés

Vous êtes plutôt du genre à avoir conservé les mêmes habitudes alimentaires depuis votre enfance ? Cela est parfaitement envisageable pour un humain, mais la nourriture pour chien doit bel et bien être adaptée à l’âge de l’animal. Les chiens plus âgés auront par exemple davantage besoin de fibres et protéines faciles à digérer, mais moins besoin de calories. Certaines races de chien possèdent par ailleurs des besoins spécifiques, et vous ne pourrez pas leur proposer tout et n’importe quoi dans leur gamelle. Pensez par exemple aux chiens à la digestion sensible, voire qui souffrent de problèmes articulaires, d’allergies (cutanée, au gluten) ou de surpoids…

Attention aux friandises non adaptées

Certaines stars hollywoodiennes n’hésitent pas à offrir un hamburger recouvert de feuilles d’or en guise de repas à leur fidèle compagnon. Vous êtes sceptique ? Vous avez tout à fait raison ! Voici un cas particulièrement extrême, mais il vous arrive probablement aussi de commettre quelques erreurs en matière d’alimentation canine… Récompenser votre chien avec un morceau de viande crue ou un morceau de chocolat reçu à l’occasion de la Saint-Nicolas, cela ne vous est-il jamais arrivé ? Et pourtant, il s’agit d’une idée tout aussi mauvaise ! De la viande crue peut en effet contenir la salmonella, une bactérie à l’origine de la salmonellose, tandis qu’un chocolat peut s’avérer véritablement mortel pour un chien. Contentez-vous dès lors de récompenser votre animal de compagnie à l’aide de friandises qui lui sont destinées !