Avec l’arrivée de l’été, vous vous réjouissez certainement de voir approcher les vacances planifiées avec votre famille. Votre fidèle compagnon à quatre pattes en fait évidemment partie. Peut-être avez-vous déjà déniché l’hôtel ‘animaux admis’ parfait, ou le camping sympa où les chiens sont bienvenus. Super! Mais ce n’est pas terminé. Avant de savourer vos vacances en toute insouciance, il faut d’abord arriver à destination. Nous vous aidons à organiser un voyage sans stress.

 

En voiture, caravane ou mobil home

En voiture, vous avez la liberté de vous arrêter quand vous le désirez et de décider du trajet comme bon vous semble. Voici nos astuces pour rendre le voyage le plus confortable possible, pour vous comme pour votre toutou:

  • Familiarisez votre chien avec la voiture et le bench (cage de transport) lors de trajets plus courts.
  • Placez l’animal en sécurité dans une zone fermée, comme le coffre ou un bench. Si votre chien voyage sur la banquette arrière, une ceinture ou une fixation à cliquer est recommandée.
  • Donnez un jouet à votre chien pour l’occuper pendant le long trajet. Sa couverture habituelle aidera à diminuer son stress.
  • Arrêtez-vous à temps. Pour vous comme pour votre animal, une pause s’impose toutes les 2 heures. On se dégourdit les jambes ou les pattes, on fait un arrêt pipi, on boit un peu d’eau fraîche et tout le monde est prêt à reprendre la route.
  • Ne laissez jamais votre chien seul dans le véhicule, même avec une fenêtre entrouverte. La chaleur grimpe rapidement et l’animal risque un coup de chaleur ou la déshydratation.
  • C’est tout mignon, une tête de chien qui dépasse, oreilles et langue au vent. Mais ne le laissez pas sortir sa tête de la voiture: une otite ou conjonctivite n’est pas la façon la plus chouette de débuter les vacances…

En train

Vérifiez à l’avance sur le site web de la société de transport quels sont les tarifs et les règles pour les chiens qui voyagent en train. Souvent, un petit chien voyagera gratuitement (dans une cage ou un panier). Les chiens plus grands doivent avoir un ticket de transport. La SNCB, comme la plupart des compagnies internationales, recommande également le port de la muselière.

Si vous voyagez à l’étranger, informez-vous sur la règlementation du pays. Certains, comme le Royaume Uni, n’autorisent pas l’entrée de chiens par transport ferroviaire.

 

En bateau

Quel bonheur, l’étendue d’eau, l’air du large, un petit plongeon quand on en a envie… Voyager en bateau peut se révéler une expérience formidable, pour votre chien aussi. Mais uniquement si vous respectez quelques consignes de sécurité. Voici nos conseils pour éviter tout danger:

  • Habituez votre chien au bateau avant le voyage. Le tangage et la texture du sol de l’embarcation sont autant de facteurs qui peuvent stresser l’animal.
  • Choisissez une embarcation dont le sol est adapté aux pattes de votre toutou: appliquez des bandes antidérapantes et prévoyez une passerelle canine pour monter et descendre du bateau.
  • Veillez à avoir toutes les protections nécessaires: un harnais à poignée et un crochet de sauvetage pour si jamais il devait tomber à l’eau. Sinon, optez pour un gilet de sauvetage pour chien.
  • La communication est cruciale. Votre chien doit savoir qu’il ne peut pas s’élancer à la poursuite de n’importe quel oiseau aquatique, au risque de tomber à l’eau.

En avion

La règlementation pour le transport des chiens en avion dépend de la compagnie aérienne. Vérifiez donc ce qu’il en est avant le départ, et gardez en mémoire ces quelques généralités:

  • Les chiens de petite taille peuvent voyager en cabine, dans un sac de voyage. Attention, celui-ci est parfois compté comme un bagage à main.
  • Les grands chiens voyagent dans une cage, en soute, dans un espace climatisé et pressurisé de façon adaptée.
  • Avant le départ, familiarisez votre chien avec le sac ou la cage de voyage.
  • Emmenez un de ses jouets habituels et placez sa couverture dans le bench.
  • Lors de longs voyages, mieux vaut prévoir une escale lors de laquelle vous promènerez votre chien pendant un moment. Certains aéroports possèdent une pet relief area spéciale. Attention, les chiens ne sont pas admis dans tous les aéroports.

 

Mal des transports

Votre chien sera peut-être malade, que ce soit en voiture, en bateau ou en avion. Il pourrait avoir la nausée, baver excessivement, être agité, voire pris de tremblements. Il existe des médicaments, mais dans la plupart des cas, vous n’en aurez pas besoin, si vous prenez ces quelques précautions:

  • L’accoutumance est l’élément clé. Habituez votre chien au roulis ou au mouvement du moyen de transport lors de trajets courts. Vous éliminerez ainsi le stress, qui est un déclencheur important du mal des transports.
  • Sortez votre chien juste avant le départ. C’est particulièrement important lors de longs vols.
  • Ne lui donnez pas de repas trop lourd juste avant le départ. Donnez à boire à votre fidèle ami lors de chaque escale. Vous lui offrirez éventuellement un petit snack au début d’une pause plus longue.